ÉQUIPEMENT ET SYSTÈMES DE MANUTENTION DE PRODUITS VRAC

ÉTUDES DE CAS

ÉTUDES DE CAS

 
 

Cette histoire est parue dans
les publications suivantes :


DEI
DEI
06/01/2009

Processing
Processing
03/01/2009

Une entreprise familiale d'assaisonnements ajoute du piment à son processus de production

BALTIMORE, MD — Les crabes de Chesapeake Bay sont légendaires chez les amateurs de fruits de mer et sont très appréciés par les restaurants de fruits de mer. Pour les clients des restaurants qui commandent des crabes à la vapeur ou d'autres fruits de mer, en particulier dans le Maryland et en Virginie, il y a de grandes chances que les épices qui les assaisonnent aient été fabriquées par J.O. Spice Company, Inc.

Fondée en 1945 pour servir les marchés du poisson et des fruits de mer de Baltimore, J.O. est toujours une entreprise familiale, mais elle s'est développée bien au-delà de ses ambitions d'origines du point de vu du marché et des produits. L'entreprise compte aujourd'hui une cinquantaine de produits standards, plus "quelques centaines" de produits de spécialité, explique Don Ports, président et petit-fils des fondateurs de J.O. (J.O. et Dorothy Strigle). De plus, bien que les assaisonnements pour les fruits de mer et les pâtes à frire constituent les principales ventes, l'entreprise propose également, depuis quelques années, des assaisonnements pour diverses viandes, volailles et légumes. Tous sont distribués dans les États de l'Est et du Sud, dont environ 60 % sont vendus par l'intermédiaire de restaurants et le reste par l'intermédiaire de magasins de détail.

Pour répondre à la demande croissante, J.O. a installé de nouveaux équipements de conditionnement et de mélange et a réorganisé ses opérations de production, quadruplant ainsi la capacité de production. "Notre entreprise a connu une croissance annuelle d'environ 25 % au cours des cinq dernières années", dit M. Ports, "et nous avions du mal à suivre la demande".

Avant le changement, au milieu de l'année 2006, l'entreprise utilisait trois mélangeurs à palettes pour mélanger les ingrédients de ses assaisonnements. Les lots mélangés étaient vidés dans des Big Bags de 680 kg. Lorsqu'un sac était plein, il était soulevé par un palan puis déchargé manuellement dans des caisses de 22,7 kg ou 34 kg, ou des fûts de 56,7 kg.

Dans le nouvel aménagement, les sacs sont chargés sur une station de vidange de Big Bags fabriquée par Flexicon et les produits sont acheminés vers deux lignes d'emballage semi-automatiques. Pour pouvoir répondre au débit de ce système, J.O. a ajouté un mélangeur à palettes d'une capacité de 4,25 m3. J.O. utilise toujours deux des anciens mélangeurs à palettes pour les produits au détail, qui sont vendus en bocaux de 454 et 907 g.

Un lot type se compose de 10 à 12 ingrédients (y compris les additifs liquides), selon le produit. Les ingrédients, principalement des épices et du sel, sont reçus dans des sacs ou des caisses de 22,7 kg, qui sont transportés par chariot élévateur vers une mezzanine et chargés manuellement dans le mélangeur situé en-dessous.

Le mélangeur, alimenté par un moteur de 37,3 kW, peut traiter des lots de 3 175 à 5 443 kg, selon la densité du produit. Contre un total combiné d'environ 907 kg pour les trois mélangeurs à palettes utilisés auparavant, indique M. Ports. Le matériel est déchargé dans des Big Bags et transporté par chariot élévateur vers la station de vidange de Big Bags.

La station de vidange de Big Bags de Flexicon peut manipuler des sacs jusqu'à 1 450 kg, mais J.O. continue d'utiliser des sacs de 680 kg pour faciliter les mouvements. Le cadre de la station de vidange est équipée d'une poutre en I en porte-à-faux et d'un palan et d'un chariot d'une capacité de 2 tonnes pour placer les sacs. Le palan à chaîne est muni d'une manille d'assemblage et de quatre supports de sangles Z-CLIP™ auxquels on attache les boucles sur le sac.

Le matériau s'écoule du sac dans une trémie de 0,57 m3 via une vanne Iris, qui est ouverte et fermée par un volant à commande manuelle. La station de vidange est équipée d'activateurs de sac FLOW-FLEXER™ qui soulèvent et abaissent les bords opposés du sac à intervalles réguliers, libérant ainsi les matériaux compactés et favorisant l'écoulement du matériau dans la manchette de déchargement.

Au fur et à mesure que le sac s'allège, la pression des activateurs augmente pour donner au sac une forme de "V". Cela permet d'éliminer les zones mortes et permet un déchargement complet du produit. J.O. utilise les activateurs pour les "produits rebelles qui s'écoulent mal", explique M. Ports.

La trémie a des sorties deux sortie à brides qui se connectent à deux auges d'alimentateur vibrant pour l'opération d'emballage. Chaque auge verse directement le produit dans des caisses de 22,7 kg ou 34 kg ou dans des fûts de 56,7 kg. Les conteneurs sont placés sur une balance et l'alimentateur est programmé pour fonctionner à grande vitesse jusqu'à ce que le poids approche les 90 % du poids prédéterminé, puis le produit s'écoule en goutte-à-goutte jusqu'à ce qu'il atteigne le poids prédéterminé.

Le nouveau système de production et d'emballage est non seulement plus efficace, mais aussi plus facile à utiliser que la méthode utilisée auparavant, explique M. Ports. De plus, l'augmentation de la capacité a permis à l'entreprise d'accepter d'obtenir de nouveaux marchés. "Nous faisions de l'emballage sous contrat d'autres produits, comme les mélanges à gâteaux, et nous avons été en mesure d'étendre ce marché", dit-il. Compte tenu de l'augmentation de l'activité, il s'attend à obtenir un retour sur investissement pour le nouvel équipement d'ici quatre ans.

En savoir plus

Figure 1 : Un lot de produit est déchargé du mélangeur à palettes dans un Big Bag de 680 kg qui est posé à l'intérieur d'un bac.


En savoir plus

Figure 2 : La station de vidange de Big Bags vide un sac de 680 kg de produit dans une trémie qui alimente deux lignes d'emballage.


En savoir plus


En savoir plus

Figures 3 et 4 : Sur la ligne d'emballage, le produit destiné à la restauration est chargé dans une caisse par un alimentateur vibrant. Un opérateur retire la caisse de la balance lorsqu'elle atteint le poids prédéterminé.


En savoir plus


En savoir plus


En savoir plus

Figures 5, 6 et 7 : Un échantillon d'assaisonnements J.O. Spice — Crab Boil (en haut), Mary Crab Soup (au centre) et Wild Game (en bas).


En savoir plus


En savoir plus

Figure 8 et 9 : Quelques exemples de produits d'assaisonnement pour fruits de mer au détail de J.O. Spice.

V-0365