ÉQUIPEMENT ET SYSTÈMES DE MANUTENTION DE PRODUITS VRAC

ÉTUDES DE CAS

ÉTUDES DE CAS

 
 

Cette histoire est parue dans
les publications suivantes :

Le Cirque du Soleil Adopte le Traitement des Matière en Vrac Pour Faire Vibrer le Public et Garder les Interprètes en Sécurité

LAS VEGAS, NEVADA, USA — Le Cirque du Soleil est connu dans le monde entier pour ses mises en scène théâtrales et techniquement innovantes. Sa production de KÀ au MGM Grand de Las Vegas, utilise des plateformes mobiles et du liège granulé pour mettre en scène une plage sur le pont de Sand Cliff où les acteurs s'ébattent dans le faux sable jusqu'à ce que la plateforme bascule lentement vers l'avant et que le liège, les artistes et les accessoires soient emportés hors de scène, apparemment dans l'abîme. En réalité, les artistes et les accessoires atterrissent dans un filet de cirque, tandis que les 7 079 litres de granulés de liège passent à travers le filet et dans des conteneurs situés 15,2 m plus bas.

Comme les artistes sautent, glissent et plongent leur visage dans le liège, le Cirque du Soleil le nettoie et le traite avant de l'utiliser. « Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que nos acrobates soient en sécurité », explique Aaron Bush, le menuisier en chef de KÀ.

Pour réaliser ces effets visuels époustouflants tout en assurant la sécurité de ses artistes, le Cirque du Soleil a dû commencer à traiter des matières en vrac, un domaine d'expertise sans rapport avec l'industrie du spectacle. Comme le dit le proverbe, « le spectacle doit continuer », il fallait donc transporter et nettoyer de manière fiable de grands volumes de liège pour les réutiliser lors de la prochaine représentation. Pour faire de sa vision une réalité, le Cirque du Soleil s'est tourné vers Flexicon Corporation pour le soutien technique ainsi que pour l'équipement de transport.


Comment le liège est nettoyé entre les representations

Deux lots de liège sont nécessaires, un pour chaque représentation en soirée. Le nettoyage des lots nécessite une équipe de trois personnes : une dans la fosse, une autre au niveau du système de nettoyage du liège et une troisième dans la zone de collecte, un étage plus bas.

Depuis la fosse, les granulés de liège, ainsi que la poussière de liège et les éventuels corps étrangers, sont transportés par voie pneumatique vers une grande trémie tampon placée au-dessus du système de nettoyage du liège.

Lorsque la gravité évacue le liège de la trémie supérieure par une goulotte, il passe à travers un aimant permanent qui capte toute goupille, écrou, boulon ou autre matériau ferreux qui aurait pu contaminer le liège.

Le matériau s'écoule ensuite dans la trémie de 142 litres d'un convoyeur à vis flexible Flexicon de 3 m de long. Une vis sans âme tournant dans un tube en polymère de 114 mm incliné à 45 degrés sert à la fois à élever le matériau et à le transférer de manière volumétrique dans un classificateur / séparateur vibrant. La quantité de matière alimentant le séparateur en continu peut être réglée avec précision par un réglage en continu du régime de la vis de convoyage.

Lorsque les particules vibrent sur le plateau perforé du séparateur, les particules de taille supérieure descendent à travers les perforations et par des goulottes flexibles de 152 mm de diamètre jusqu'au sol, où plusieurs buses les aspergent d'eau distillée. « Si le liège est trop sec, il devient vraiment poussiéreux et peut laisser un voile sur le pont », explique M. Bush. « Cela deviendrait un danger pour nos artistes, et nous ne voulons pas que les spectateurs respirent la poussière en suspension dans l'air ». Les échantillons sont contrôlés à l'aide d'un hygromètre à grains, et un désinfectant à base d'eau de javel est parfois appliqué pour éviter les moisissures. « Nous aimons maintenir le liège entre 68 et 72 % d'humidité relative », dit M. Bush.

Les corps étrangers de grande taille continuent à passer sur le plateau perforé du séparateur et se déversent par une goulotte dans un réceptacle.

La poussière de liège est séparée des particules volumineuses par un courant d'air ascendant produit par un ventilateur sous le plateau perforé du séparateur et par un filtre récepteur Flexicon au-dessus du plateau. La poussière accumulée sur les surfaces extérieures du média filtrant est périodiquement délogée par de courts jets d'air comprimé, ce qui l'amène à s'accumuler dans la partie inférieure de l'enceinte cylindrique du dépoussiéreur, qui est évacuée par une vanne manuelle de 200 mm à la sortie de l'enceinte.

Le liège nettoyé et traité est mis en scène dans six bacs mobiles qui sont vidés sur le pont de Sand Cliff pour les deux représentations nocturnes.

La machine est inspectée et nettoyée après chaque utilisation, et l'ensemble du système est démonté et entretenu chaque année. Les sept sacs filtrants du filtre-récepteur glissent sur des cages en acier, ce qui permet de les retirer facilement. Si nécessaire, ils sont simplement lavés dans une machine à laver.

Le convoyeur à vis Flexicon ne nécessite qu'un entretien minimal. La tâche la plus courante consiste à enlever les bouts de ficelle, les mèches de cheveux et autres fibres, explique M. Bush, « qui s'emmêlent parfois là où la vis s'accouple à l'arbre du moteur d'entraînement. Nous les coupons simplement avec des couteaux ». Comme cette zone du convoyeur est dotée d'une fenêtre d'inspection, il est facile de repérer les amas de fibres.

« Le système fonctionne exactement comme prévu. Nous recyclons 80 % du liège. En dehors de l'entretien standard, nous n'avons rien eu à faire ».



Cirque du soleil
+ 1 866-740-7711
www.cirquedusoleil.com

En savoir plus


En savoir plus


En savoir plus

La production de KÀ du Cirque du Soleil au MGM Grand à Las Vegas utilise un système de traitement du liège qui élimine la poussière, les particules trop petites ou trop grosses et les contaminants ferreux. Le "sable" de liège s'écoule de la scène au sous-sol, d'où il est transporté pneumatiquement vers une trémie qui se décharge par gravité dans un convoyeur à vis flexible Flexicon, qui à son tour alimente le liège dans un séparateur vibrant à vitesse contrôlée.


En savoir plus


En savoir plus

Une vis sans âme tournant dans un tube fermé élève la matière et l'alimente sans poussière dans le séparateur vibrant. La vis est entraînée au-delà du point de décharge, ce qui évite le contact du matériau avec les roulements ou les lubrifiants.


En savoir plus


En savoir plus

Le "sable" de liège nettoyé et traité est prêt pour la prochaine représentation.


En savoir plus

Crédit photo : avec l'aimable autorisation du Cirque du Soleil

La scène de plage KÀ du Cirque du Soleil se joue sur du faux sable de granulés de liège qui est automatiquement nettoyé, traité et réutilisé pour chaque représentation.

HH-0392